Se connecter

protection du cavalier

Monter assuré !

Votre client est cavalier amateur ? Passant relativement peu de temps à cheval, il est statistiquement moins exposé qu'un professionnel. En revanche, les risques encourus sont très similaires : l'équitation reste par essence un sport dangereux.

Même pas peur

« Après une chute, il faut remonter tout de suite à cheval ! » Même les non-cavaliers connaissent cette rengaine. Le fait est que votre client pratique une discipline qui implique un déplacement parfois très rapide, la tête à 2 m du sol, avec un équipement de protection qui ne le protège que partiellement. Sans compter tout ce qui peut survenir lorsqu’il évolue à proximité d'un cheval, dans un centre équestre ou même au pré.

Avec ou sans licence

Votre client dispose peut-être déjà, parfois sans le savoir, d'une Garantie Accidents de la Vie rattachée à l'assurance de son logement. Quand elle intervient dans le cadre d'une pratique sportive, elle peut s’avérer peu efficace et l’équitation en est souvent exclue. C'est là que notre garantie Protection du cavalier entre en jeu : elle couvre votre client rapidement en cas de blessure, d'invalidité ou de décès.

Blessure en écurie

Contre toute attente, c'est lors des évolutions dans les écuries que surviennent la majorité des accidents. Avant même de monter à cheval.

Chute pendant la pratique

Courantes et souvent bénignes, les chutes peuvent aussi avoir de graves conséquences en fonction de la vitesse, de l'environnement et de la position du cavalier au moment de l'impact.

Immobilisation

Une simple fracture a généralement peu de conséquences à terme sur le mode de vie de votre client. En revanche, le cumul des frais médicaux et de la prise en charge de son cheval gonfle rapidement.

Prévoir le pire

Les indemnisations ont pour rôle d'aider les proches à faire face à un décès ou une invalidité. Elles aident à réaménager un cadre de vie, et à accepter une nouvelle condition grâce à la prise en charge d'une aide psychologique.

L’essentiel à retenir

Une garantie contre les accidents liés à la pratique équestre.

  • Cavaliers de moins de 60 ans
  • Dans le cadre d'une pratique amateur, à cheval ou à pied
  • Garantie ITT en option à la souscription

Ils en parlent mieux que nous

Sophie
Au début, ce sont mes parents qui ont voulu. Pour se rassurer. Aujourd'hui, je suis indépendante, j'ai mon propre cheval… et ils continuent à m'assurer.

Questions fréquentes

Vous avez une question ? Un cavalier nous l'a sûrement déjà posée, et nous avons peut-être déjà la réponse

Parcourir le centre d'aide